Notre blog actualités

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Deux malentendants testent AudioBack à l'AIX19 à HambourgAudioBack® boucle auditive concept a reçu un accueil enthousiaste lors de l'exposition AIRCRAFT INTERIORS 19 à Hambourg. Le thème de l'exposition était dédié cette année à l'inclusion des passagers handicapés. Nous espérons que bientôt, les transports aériens proposeront cette solution innovante à leurs passagers malentendants.

L'équipe Bacqueyrisses a été reçue en février 2019 chez ATR AircraftToulouse pour leur présenter AudioBack® boucle auditive concept.

ATR Aircraft a aussitôt décidé de présenter le prototype AudioBack® à l'exposition Aircraft Interiors qui s'est tenue du 2 au 4 avril 2019 à Hambourg. Dès lundi soir, 1er avril, Zuzana Hrnkova, vice-présidente marketing, a expliqué aux professionnels et aux journalistes de la presse spécialisée le principe de fonctionnement d'AudioBack® qui ont accueilli cette innovation avec un réel enthousiasme.

AudioBack® devra maintenant faire l'objet des homologations nécessaires pour la commercialisation dans l'industrie aéronautique, mais les articles de presse publiés suite à cette présentation prouvent combien AudioBack® a suscité un réel intérêt pour répondre aux attentes et à l'inclusion des passagers aériens malentendants.

AudioBack®, c'est quoi ?

La société Bacqueyrisses qui a mis au point ce système est spécialisée dans les bus et autocars. C'est donc pour ce transport public qu'initialement une boucle à induction magnétique a été intégrée dans des sièges. La têtière, telle que présentée à AIX Hambourg, n'a été mise au point qu'en 2018. Grâce à sa simplicité d'utilisation, la têtière sera certainement la forme la plus utilisée à l'avenir. En savoir plus sur l'histoire d'AudioBack.

La bobine magnétique, communément appelée Position T (Telecoil en anglais, Hörspule en allemand) est introduite sur les prothèses auditives courant années 1950 (1er appareil équipé : Sonotone 925, 1953). Pourquoi la France prend-elle un tel retard pour offrir cette aide technique aux malentendants ?

Dispositif BIM en AngleterreDans d'autres pays comme l'Angleterre, l'Allemagne, le Danemark, les Pays-Bas, la Suède, la Suisse, les Etats-Unis..., les malentendants disposent de nombreux lieux publics accessibles. Cette accessibité est signalée de façon visible par tous. Conséquence : les contours d'oreille comportent quasiment tous une bobine magnétique. Ce petit composant offre un grand confort d'écoute dans les lieux publics équipés d'une boucle à induction magnétique. Malheureusement, cette généralisation n'est pas le cas en France !

Au contraire, nous constatons que d'année en année, de moins en moins de contours d'oreille sont équipés de la bobine magnétique.

Lorsque les pertes auditives ne sont pas encore significatives, la Position T n'est pas forcément utile. Les pertes auditives s'amplifient systématiquement. Dès le seuil de la surdité moyenne, soit une perte moyenne de 40 à 50 dB, la Position T se révéle très utile et même indispensable dans certaines situations.

Nous espérons que très prochainement, vous pourrez découvrir le transport accessible grâce à AudioBack®. Ce projet nous tient à coeur et nous mettons toutes nos forces dans la balance pour que l'écoute par induction magnétique soit enfin reconnue comme technologie intéressante, comme c'est le cas dans les autres pays.

Lorsque les personnes malentendantes voyagent dans les transports publics, elles sont toujours confrontées à des difficultés de compréhension des messages diffusés par haut-parleur. Ceci est particulièrement gênant lorsqu'il s'agit de messages touchant à la sécurité des voyageurs. Pour le touriste malentendant, c'est extrêmement frustrant de ne pas comprendre le guide qui parle dans un micro lors d'un voyage en autocar !

Comment rendre les Transports publics accessibles aux malentendants ?

Bacqueyrisses afficheC'est cette question que l'équipe technique d'une entreprise bordelaise s'était posée en 2014. En effet, son chef d'entreprise est devenu lui-même malentendant.

Ce n'était pas n'importe quelle entreprise !

Il s'agit de la société Bacqueyrisses du groupe portant le même nom qui est composé de plusieurs sociétés, toutes impliquées dans l'univers des cars et des bus. Vous avez certainement déjà lu quelque part ou entendu le nom de IVECO BUS ? Voilà, vous y êtes !

Irène Aliouat, fondatrice et première présidente de l'association bordelaise Audition et Écoute 33, a été contactée en juin 2014 par le Directeur technique de Bacqueyrisses. Il souhaitait lui faire tester la boucle à induction magnétique installée dans un car et c'est ainsi qu'une collaboration fort intéressante commença. Donnons la parole à Irène !

 

« Une BIM dans un bus ? Je suis sceptique ! »

Cela a été ma première réaction, lorsque j'ai raccroché après mon entretien téléphonique avec Giovanni N., le Directeur technique de Bacqueyrisses, mais j'avoue que j'étais vraiment curieuse de pouvoir faire un essai d'écoute !

Le site www.ouiemagazine.net nous informe qu'à l'occasion du lancement de la concertation sur le reste à charge zéro le ministère de la santé a publié des chiffres précis concernant le marché de l'audioprothèse.

Le reste à charge 2016 en audioprothèse

De 2010 à 2016, la dépense en audioprothèse est passée de 755,9 M€ à 1,07 Md€, ce qui représente une augmentation de 42 %. En 2016, le reste à charge sur ces produits représentait 569 M€ soit 53% de la dépense totale. L’Assurance maladie obligatoire en finance 15% et les Ocam 32%.

Nous constatons en effet, qu'il est de plus en plus courant de rencontrer des personnes appareillées. L'arrivée des mini-contours sur le marché a permis de réduire le rejet des aides de correction auditive pour raisons esthétiques.

La FDA (Food and Drug Administration) des États-Unis a approuvé le 17 novembre 2017 un dispositif de programmation à distance pour des sessions de réglage et de suivi du système d'implant cochléaire Nucleus (Cochlear) par le biais d'une plate-forme de télémédecine. La fonction de réglage à distance est indiquée pour les patients qui ont eu six mois d'expérience avec leur processeur de son et qui sont à l'aise avec le processus de programmation.

Séance de programmation à distance d'un implant cochléaire«Les ajustements de réglage d'un implant cochléaire sont effectués dans des centres d'implant cochléaire spécialisés ou dans des cliniques par des audiologistes spécialisés dans les implants cochléaires. Le fait d'avoir un audiologiste qualifié pour programmer l'appareil par télémédecine à distance peut grandement réduire le fardeau des patients et de leurs familles, en particulier ceux qui doivent parcourir de longues distances ou avoir besoin d'ajustements fréquents », a déclaré Malvina Eydelman, MD des dispositifs ophtalmiques, et des dispositifs d'oreille, de nez et de gorge dans le centre de dispositifs et de santé radiologique de la FDA.

processeur KANSO CP950L'arrêté du 29 juin 2017, publié dans le JORF n°0155 du 4 juillet 2017, texte n° 29, valide l'inscription du nouveau processeur de son KANSO CP950 de la société Cochlear sur la liste des produits et prestations remboursables prévue à l'article L. 165-1 du code de la sécurité sociale.

La particularité de ce processeur de son est que la personne implantée cochléaire n'aura plus de dispositif en "contour d'oreille". Par conséquent, la discrétion est assurée dès lors qu'il peut être caché par les cheveux.

En dépit de sa conception innovante et miniaturisée, la société Cochlear a veillé à offrir les mêmes avantages qu'elle offre depuis de nombreuses années aux patients équipés de ses processeurs de son en contour d'oreille. L'assistant sans fil (ou la télécommande) est identique pour faire fonctionner le nouveau processeur de son et permet l'utilisation

  • des accessoires sans fil pour garantir le confort d'écoute (télévision, télévision, mini-micro)
  • d'accessoires pour pouvoir se baigner en toute sécurité avec le processeur de son

Le visuel "Le relais téléphonique en France" de l'Unisda

Visuel relais tel unisda vL'Unisda a publié, suite à la publication au Journal Officiel du décret d'application n° 2017-875 du 9 mai 2017 relatif à l'accès des personnes handicapées aux services téléphoniques, un excellent visuel destiné aux personnes sourdes mais également très utile à toute personne qui recherche en un clin d'oeil les modalités d'application du futur relais téléphonique.

Nous vous invitons à explorer le site très riche de l'Unisda !

Ces mesures répondront à terme aux obligations prévues à l'article 105 de la loi du 7 octobre 2016 pour une République numérique.

 

 

Reunion En Marche 33La place des malentendants dans les meetings de campagne présidentielle 2017

Nous sommes nombreux à constater que les réunions et grands meetings des différents candidats aux élections présidentielles 2017 ne sont jamais rendus accessibles aux personnes malentendantes. Ni transcription simultanée, ni boucle d'induction magnétique ou dispositifs individuels (colliers magnétiques FM). Si les pertes de l'audition ne sont pas trop importantes, les personnes malentendantes peuvent comprendre les discours. Les personnes atteintes de surdité sévère, mais n'ayant jamais appris la langue des signes (LSF), n'ont pas d'autre choix que celui d'espérer trouver sur le web des vidéos sous-titrées. Il est très rare de trouver des vidéos sous-titrées dans la totalité du discours.

Dans un courrier adressé le 15 février 2017 au Président de la République, une dizaine d'associations de personnes sourdes et malentendants expriment leur inquiétude quant aux retards pris dans l'application de l'article 105 de la loi sur la République numérique visant à améliorer l'accessibilité téléphonique aux personnes déficientes auditives, sourdaveugles et aphasiques.

Le décret n'est toujours pas publié

L'article prévoit la mise en place d'une plateforme de relais téléphonique. Elle doit permettre aux personnes concernées de disposer d'une traduction en simultanée en LSF ou grâce à un transcripteur texte de leurs appels téléphoniques. Elles seront mises en place par les opérateurs qui assumeront une partie du coût. Ces plateformes devront offrir la mise en communication d'une heure deux ans après la publication du décret, de trois heures au bout de cinq ans et de cinq heures au bout de dix ans.

Logo FIPHFPUne modification qui va au détriment des (devenus) sourds oralisants

Le FIPHFP (Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées de la Fonction Publique) a mis en ligne son nouveau catalogue des interventions prises en charge par le FIPHFP en 2017. Nous constatons avec consternation une modification importante qui ira au détriment de tous les salariés (devenus) sourds oralisants de la Fonction Publique qui ont besoin de la transcription et par conséquent d'un prestataire qui assure cette transcription.

Jusqu'à présent, le montant de l'aide financière était de 350 € TTC/heure ou de 1 600 € TTC/journée maximum dans le cadre d'évènements liés à l'activité professionnelle. Plusieurs milliers de personnes ont besoin de la transcription écrite pour pouvoir communiquer à égalité des chances dans le cadre de leur activité professionnelle. De cette égalité des chances dépend très souvent le maintien dans l'emploi de ces personnes !

Dans le nouveau catalogue qu'on peut télécharger sur le site du FIPHFPl'ancienne fiche a tout simplement disparu et on ne trouve plus que le tarif horaire à 29 € TTC pour couvrir le coût des interfaces de communication, codeurs et transcripteurs.

Emmanuel Macron. Capture écran LesEchos.frEmmanuel Macron veut un remboursement à 100%

Lors de son meeting du 6 janvier 2017 à Nevers, le candidat à la présidentielle Emmanuel Macron a présenté devant plus de 1 000 personnes ses propositions en matière de santé. L’une d’elles vise, en plus de l'optique et du dentaire, à prendre en charge intégralement les audioprothèses, sous certaines conditions.

Source : www.ouiemagazine.net/

La mesure Macron coûterait 4,4 milliards d'euros

Le 11 janvier 2017, LesEchos.fr tentent de chiffrer ce que coûterait cette mesure de remboursement intégrale des lunettes, du dentaire et de l'audioprothèse.