Blog AudioTransport

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

La bobine magnétique, communément appelée Position T (Telecoil en anglais, Hörspule en allemand) est introduite sur les prothèses auditives courant années 1950 (1er appareil équipé : Sonotone 925, 1953). Pourquoi la France prend-elle un tel retard pour offrir cette aide technique aux malentendants ?

Dispositif BIM en AngleterreDans d'autres pays comme l'Angleterre, l'Allemagne, le Danemark, les Pays-Bas, la Suède, la Suisse, les Etats-Unis..., les malentendants disposent de nombreux lieux publics accessibles. Cette accessibité est signalée de façon visible par tous. Conséquence : les contours d'oreille comportent quasiment tous une bobine magnétique. Ce petit composant offre un grand confort d'écoute dans les lieux publics équipés d'une boucle à induction magnétique. Malheureusement, cette généralisation n'est pas le cas en France !

Au contraire, nous constatons que d'année en année, de moins en moins de contours d'oreille sont équipés de la bobine magnétique.

Lorsque les pertes auditives ne sont pas encore significatives, la Position T n'est pas forcément utile. Les pertes auditives s'amplifient systématiquement. Dès le seuil de la surdité moyenne, soit une perte moyenne de 40 à 50 dB, la Position T se révéle très utile et même indispensable dans certaines situations.

Nous espérons que très prochainement, vous pourrez découvrir le transport accessible grâce à AudioBack®. Ce projet nous tient à coeur et nous mettons toutes nos forces dans la balance pour que l'écoute par induction magnétique soit enfin reconnue comme technologie intéressante, comme c'est le cas dans les autres pays.

 

Bluetooth ou Position T ?

Nous répondons ici très fermement : « LES DEUX, MON COMMANDANT ! »

Une petite enquête, auprès de quelques audioprothésistes bordelais, nous fait froid dans le dos. Tous répondent, soit que la bobine magnétique est en voie de disparition, soit qu'elle n'est plus intégrée dans les audioprothèses récentes, soit que le Bluetooth est bien plus utile que la Position T.

En tant que malentendants, nous n'abordons pas ce sujet à travers un prisme purement mercantile ou "à la mode". Nous partageons nos connaissances et notre expérience en tant que personnes exclues dans de nombreuses situations : ne laissons pas les fabricants d'audiprothèses et les audioprothésistes décider à notre place.  Défendons-nous pour faire valoir notre droit à une meilleure inclusion sociale et culturelle dans la collectivité !

Des technologies complémentaires

Pourquoi exiger les deux technologies sur vos aides de correction auditive ?

  • Le Bluetooth est un système individuel qui, de plus, demande l'achat d'accessoires sans fil pour pouvoir fonctionner.
  • La Position T permet de capter le son diffusé par une boucle à induction magnétique qui est un système collectif. Elle n'a pas besoin d'accessoires complémentaires (mais c'est possible, selon vos choix).
  • La qualité d'écoute de la position T : pas de réverbération, pas de bruits parasites, modularité positions T ou MT
  • Le caractère inclusif de la BIM (possibilité de s'asseoir où l'on le veut)
  • La présence internationale de cette accessibilité auditive. Lorsque vous allez en Angleterre, en Hollande, en Allemagne...., vous y trouverez bien plus d'installations de boucles magnétiques qu'en France.

Lorsque vous allez au cinéma ; lorsque vous assistez à une messe dans une église ou à une conférence dans une salle publique, équipées d'une boucle à induction magnétique, vous mettez simplement en toute discrétion vos audioprothèses sur Position T et vous captez le son sans avoir besoin d'un autre accessoire. Lorsque vous vous trouvez dans un ascenceur en panne et que vous devez appeler à l'aide, il est de plus en plus fréquent d'y trouver la signalétique de l'oreille barrée, signe que l'ascenseur est équipé d'un dispositif à induction magnétique : mettez vos appareils sur Position T et vous entendrez bien plus distinctement l'interlocuteur.

Pourquoi mon audioprothésiste ne m'a-t-il jamais parlé de la Position T ?

Nous entendons régulièrement cette question lorsque des malentendants découvrent ce que la bobine à induction peut leur apporter. Pour certains, ils n'ont qu'à faire activer la Position T (cette fonction doit être activée par l'audioprothésiste avant qu'elle ne puisse fonctionner !), avant de découvrir la joie d'un confort d'écoute incomparable lors d'une réunion.

Pour d'autres, le constat est amer lorsqu'ils apprennent par la bouche de leur audioprothésiste que malheureusement, leurs appareils ne disposent pas de la Position T et qu'il faudra attendre leur remplacement dans X années avant de pouvoir en bénéficier.

La plupart des audioprothésistes ne sont pas malentendants, d'où une forme d'incompréhension face à notre situation. En effet, il est quasiment impossible de comprendre ce que vivent les malentendants lorsqu'on est soi-même normo-entendant, même si on fait plusieurs années d'études pour comprendre cette pathologie dans la théorie.

Un autre fait est que le Bluetooth est bien plus lucratif que la bobine magnétique ! Aujourd'hui, à l'heure des objets connectés, il faut aussi connecter les malentendants grâce à des TV Streamer, des mini-micros ou autre kit mains libres pour le mobile. Forcément, là où il est question de pouvoir faire du chiffre d'affaires, les professionnels feront toujours plus d'efforts pour promouvoir la technologie payante. Mais comment font les personnes qui n'ont pas de ressources financières pour s'offrir ces accessoires ? L'époque actuelle des "gilets jaunes" nous fait comprendre qu'il y a dans la société française un nombre toujours plus important de personnes qui vivent leur quotidien au centime près !

Demandez à essayer l'écoute par boucle magnétique !

Chaque labo d'audioprothèse a l'obligation définie par décret d'installer une boucle magnétique dans ses locaux. Pourquoi le législateur a-t-il imposé la présence d'une BIM, à votre avis ? Pour permettre de la faire essayer aux malentendants, bien sûr ! Il est donc très aisé de faire essayer l'écoute par induction magnétique. Un certain nombre d'audioprothésistes ont installé à cet effet un téléviseur dans leur salle d'attente, ce qui est le signe que vous pouvez y tester une boucle magnétique.

Si votre audioprothésiste vous refuse ce test au moment de l'achat de vos appareils, nous vous conseillons d'insister pour obtenir gain de cause. S'il trouve toujours des excuses pour ne pas donner suite à votre demande, nous ne pouvons que vous conseiller de chercher un autre professionnel. C'est votre droit et pour le professionnel même une obligation de vous faire tester cette technologie.

Suite à la loi de février 2005, les pouvoirs publics exigent l'installation de boucles à induction magnétique dans les salles publiques. Malheureusement, en France, il n'y a qu'une infime partie de malentendants appareillés qui utilisent cette aide technique, ce qui décourage bon nombre de collectivités, d'opérateurs touristiques, de responsables de salles...

Si aucun malentendant ne demande, ni ne teste leur installation, cela veut dire qu'elle n'a aucun intérêt pour les malentendants...! L'heure est grave, chers amis malentendants ! Soyons plus combattifs et usons de notre droit d'inclusion dans la vie sociale et culturelle. Soyons attentifs à cette offre qui risque de disparaître, faute de l'avoir saisie.