Notre blog actualités

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Reunion En Marche 33La place des malentendants dans les meetings de campagne présidentielle 2017

Nous sommes nombreux à constater que les réunions et grands meetings des différents candidats aux élections présidentielles 2017 ne sont jamais rendus accessibles aux personnes malentendantes. Ni transcription simultanée, ni boucle d'induction magnétique ou dispositifs individuels (colliers magnétiques FM). Si les pertes de l'audition ne sont pas trop importantes, les personnes malentendantes peuvent comprendre les discours. Les personnes atteintes de surdité sévère, mais n'ayant jamais appris la langue des signes (LSF), n'ont pas d'autre choix que celui d'espérer trouver sur le web des vidéos sous-titrées. Il est très rare de trouver des vidéos sous-titrées dans la totalité du discours.

La complexité de l'accessibilité auditive

J'ai assisté le jeudi 9 mars 2017 au meeting d'Emmanuel Macron à Talence. La salle de la Médoquine peut accueillir 1000 places assises et jusqu'à 3000 personnes debout. Il paraît que la salle a été complète avec seulement 6 rangées de chaises devant la scène, le reste des participants étaient tous debout tout au long du meeting. Lorsqu'on est malentendant, être exposé à tout le bruit généré forcément par cette grande foule, il est quasiment impossible de comprendre le discours.

J'ai demandé par mail à être placée proche de la scène, mais à mon arrivée, je me suis vue interdite d'aller au-delà de la barrière métallique séparant les quelques places assise de la foule qui se tenait debout derrière la barrière. Par la suite, j'ai vu tout d'un groupe de Sourds gestuels qui étaient assis pour pouvoir suivre les interprètes LSF....! Qu'on soit sourd gestuel ou devenu sourd, l'accueil n'est pas le même et cela va au-delà de la simple accessibilité. Mais bon, je ne tiens pas rigueur aux organisateurs du fait que j'ai bien compris qu'il s'agissait d'un comportement individuel d'une bénévole qui voulait faire du zèle !

Emmanuel Macron a une voix posée et s'exprime de manière bien compréhensible ! Heureusement pour moi, la sono était aussi de bonne qualité ce qui m'a permis de bien suivre son discours et celui des intervenants qui l'ont précédé.

Réunion organisée par plusieurs comités locaux sur la thématique du handicap

Le jeudi 16 mars 2017 j'ai assisté à une réunion co-organisée par plusieurs comités locaux de la Gironde (Mérignac, Talence et Saint Médard en Jalles). La salle de l'Espace François Mauriac à Talence ne dispose bien entendu pas d'une boucle d'induction magnétique ! Cela aurait été trop beau ! Si elle est bien accessible pour les fauteuils roulants ; que deux interprètes LSF ont été prévus (mais malheureusement aucun Sourd gestuel n'avait assisté à cette réunion, donc de l'argent perdu !), pour moi, à cause de l'acoustique de la salle, de la voix de plusieurs intervenants et de la mauvaise utilisation des micros (trop près de leur bouche ou au contraire trop éloigné), la participation à cette réunion n'a pas été satisfaisante du tout et je l'ai quittée bien avant la fin. Avant de quitter cette réunion, j'ai quand même pu avoir le micro pour leur expliquer les difficultés et la complexité de l'accessibilité auditive. Les modes de communication ne sont pas interchangeables et en dépit de la présence de deux interprètes LSF, cela n'a pas permis de m'intégrer dans les débats.

Le lendemain, j'ai décidé de rédiger un mail pour mieux expliquer mes difficultés et les raisons de mon départ en plein milieu de la réunion, puis pour revenir sur les besoins complémentaires et non interchangeables des différents publics déficients auditits : Sourds gestuels, (devenus) sourds oralistes et malentendants.

La réponse à mon mail d'un des co-animateurs du comité local d'En Marche! de Mérignac m'a quelque peu consolée :


Bonjour Madame,

Je vous remercie de votre mail et je suis désolé de n'avoir pu vous répondre avant.

Nous transmettons à Monsieur Emmanuel MACRON l'ensemble des informations que vous avez eu l'amabilité de nous remettre et votre demande d'inscrire la cause de l'accessibilité auditive dans son contrat avec la Nation.

Notre manifestation avait pour objectif de mettre en lumière la nécessité au 21ème siècle de créer les conditions favorables pour mettre en place une société inclusive où chaque citoyen trouve sa place quelque soit son statut ou sa situation. Libérer, protéger et réconcilier telles sont les valeurs et la volonté qui nous guide dans notre engagement.

Je vous souhaite un excellent week-end et je vous prie de recevoir mes très sincères salutations.

M. A.
Co-animaeur comité En Marche Mérignac

Le mouvement d'En Marche! semble prêter "une oreille attentive" à notre cause et nous resterons attentifs dans les semaines à venir pour voir si nos remarques sont suivies d'effets (transcription simultanée de meetings, salles équipées de dispositifs pour malentendants ou d'une boucle d'induction magnétique).