Notre blog actualités

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A tout âge, le cerveau est capable d'être une fontaine de jouvence

D'après le Pr Pierre-Marie Lledo, Directeur du département de Neuroscience à l’Institut Pasteur, qui s'est exprimé lors de la deuxième édition du colloque S3 Odéon, la production de nouveaux neurones ne s'arrête jamais. Des chercheurs ont observé que dans une région du cerveau impliquée dans la formation des souvenirs et la gestion des émotions - l'hippocampe -, les anciens neurones étaient remplacés par d'autres, fraîchement produits à partir de cellules souches.

6 règles d'or pour favoriser que le cerveau se renouvelle

La vidéo disponible sur le site S3Odéon et Youtube est d'une excellente qualité audio ce qui devrait permettre au plus grand nombre de malentendants de comprendre l'exposé.

La santé auditive au travail, un enjeu souvent négligé

Nous saluons l'excellente initiative de l'association JNA (Journée Nationale de l'Audition) qui organise du 24 au 28 octobre 2016, en partenariat avec de nombreux acteurs, la semaine de la santé auditive au travail.

sante auditive travail

Cette campagne nationale d'information vise les entreprises et les invite à y participer pour sensibiliser aux risques auditifs. La publication de 2 guides pratiques (Dirigeants et Salariés) permettra d'attirer l'attention sur les points essentiels pour préserver la santé auditive et ainsi favoriser bien-être et performance au travail.

Le site à découvrir :

La santé auditive au travail

Les guides à télécharger

 

Sur 900 000 malades - combien de devenus sourds ?

15% des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ont plus de 80 ans. On estime entre 2 et 4% ont plus de 65 ans. (Source : Le Monde - article du 21 september 2016)

La presbyacousie débute aussi dans la soixantaine et très souvent, on ne s'aperçoit pas à temps pour pouvoir y remédier (appareillage précoce). Or, la stimulation cérébrale est extrêmement importante pour ralentir la progression de la maladie d'Alzheimer.

Bilan du quinquennat Hollande

D'après www.20minutes.fr, le nombre d’élèves en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire a augmenté de 24 % entre 2012 et 2015, tout en faisant remarquer que bien entendu des progrès restent à accomplir dans de nombreux domaines.

Mais il faut reconnaître que la France revient de loin et que ce n'est que grâce à la loi de février 2005 que la tendance s'est peu à peu inversée dans le bon sens. En 2014, 77% des élèves handicapés ont pu être accueillis en milieu ordinaire grâce à une politique en faveur de l'inclusion.

Autre sujet positif : Alors que les élèves handicapés ont tendance à arrêter précocement leur scolarité, on observe depuis 2012 une augmentation de 33% du nombre de ceux qui ont poursuivi leur cursus dans le secondaire.

Qui n'a pas déjà lu ce type de phrase dans les faits divers ? Vous êtes surpris de trouver cette phrase sur ce blog ? Lisez cet article jusqu'au bout, vous verrez qu'il est légitime de se poser des questions concernant une possible tromperie de l'opinion publique !

Plaque info BIM en AngleterreDevenue sourde à partir de la trentaine, appareillée avec des contours d'oreille dès 1994 à mes 38 ans, ma surdité de perception s'est révélée progressive. D'année en année, j'ai perdu de mes capacités auditives et mes acouphènes sont parallèlement devenus de plus en plus invalidants. Secrétaire trilingue, le téléphone faisait partie de mes principaux outils de travail. Dès 1998, grâce à une bonne mutuelle d'entreprise, j'ai pu bénéficier d'un changement de prothèses pour un coût global de 24 000 francs, télécommande incluse. Grâce à cette dernière, j'ai découvert la signalétique du T ou MT, deux options déjà présentes depuis de nombreuses années sur les audioprothèses, à l'époque encore analogiques.

Mon audioprothésiste avait activé la Position T et grâce à sa démarche volontaire, j'ai eu l'occasion de tester l'écoute par induction magnétique dès 1998 lors d'un voyage chez des amis en Angleterre. C'est lors d'une cérémonie dans une église que j'ai vu la signalétique de l'oreille barrée, bien visible, juste à quelques mètres de moi !. Je sors aussitôt ma télécommande de mon sac à main et là, oh miracle, je comprends parfaitement le pasteur et j'entends bien les chants sans les résonances présentes dans ce type d'édifice. Je suis bouleversée. Je m'en souviendrai toute ma vie !

Cette première expérience m'incite à rechercher d'autres installations de boucles magnétiques, ici en France. Je découvre vite que dans notre pays, l'accessibilité auditive est totalement absente du paysage collectif !

Pourquoi personne n'est gêné de devoir porter des lunettes, mais beaucoup de personnes sont gênées de devoir porter des prothèses auditives ?

Delphine LortonIl est temps de changer le regard sur le handicap auditif qui est encore trop souvent associé à la vieillesse alors que de plus en plus de jeunes personnes souffrent de pertes auditives, en partie en raison de notre société dite moderne. Le dernier film muet de Charlie Chaplin tourné en 1936 avait annoncé en mode muet les temps modernes. Les devenus sourds vivent parfois aussi du muet mais grâce aux temps modernes et aux implants cochléaires, les implantés cochléaires font partie des premiers transhumanistes qui bien souvent s'ignorent encore.

Fière d'être malentendante

Delphine Lorton, créatrice de bijoux audio et fondatrice de la société Decibelle, est une transhumaniste particulièrement en avance, puisqu'elle a bien compris les enjeux importants qui se jouent en ce moment et la nécessité d'aider les malentendantes à être fières de porter des prothèses auditives.

Le cholestéatome, une affection qui touche l'oreille moyenne

Oreille d'un bébé - crédit photo PixabayDepuis mon plus jeune âge j'ai toujours souffert d'otites purulentes, surtout la première année de ma vie lorsque mes dents commençaient à pousser. C'est au cours de cette période qu'un médecin généraliste avait pratiqué plusieurs paracentèses pour évacuer le pus. Ensuite, j'ai continué à faire de otites purulentes. Ma mère, faisant confiance à ce médecin, ne m'a jamais emmenée voir un médecin ORL jusqu'à ce que j'atteigne l'âge de 9 ans, et sur le conseil d'un membre de ma famille.

La consultation de ce spécialiste ORL avait conduit à l'ablation des amygdales ainsi que des végétations.

C'était suite à cette première intervention que mon état s'était aggravé puisque ce spécialiste n'a pas pris au sérieux les suites opératoires. Pendant une année entière, il m'a laissé avec du pus dans les deux oreilles (ce qui se manifestait d'ailleurs par une odeur nauséabonde). Les seuls traitements prescrits consistaient en de bains d'oreille et des gouttes auriculaires à instiller.

Voici le témoignage d'une malentendante sévère, professeur en collège (18 classes de 28 à 30 élèves, de la sixième à la troisième) où elle enseigne les arts plastiques. Ce témoignage avait été publié sur l'ancien site de l'association Audtion et Écoute 33 et pourrait être utile à des enseignants atteints de déficience auditive.

L'aménagement de ma salle de classe

Panneau indicateur CollègeJe bénéficiais déjà d'une salle isolée sur le plan acoustique. Mais, si cela atténuait les bruits venant de l'extérieur et les résonnances spatiales, ce n'était pas suffisant : le stress provoqué par les nuisances sonores – celles des manipulations, bien sûr, mais aussi celles créées par les élèves eux-mêmes, pour « s'amuser »... – avait de réelles répercutions sur ma santé et la qualité de mes cours.

Ma hiérarchie m'a alors conseillé de faire une demande d'allègement de service qui m'a été refusé par le Rectorat, le groupe de travail ayant proposé « un aménagement de [ma] salle, pour réduire les nuisances ». C'était en juin 2010.

Bonne surprise à la rentrée de septembre, ma hiérarchie a quand-même obtenu que j'aie un allègement de service, ce qui a porté ma semaine de travail face aux élèves à 16 heures.

Les personnes malentendantes ou sourdes sont parfois confrontées à des situations délicates en raison de leur incapacité d'entendre : parents qui doivent entendre pleurer leur bébé, conjoint(e) qui doit veiller sur son/sa conjoint(e) malade.

Victime d'un accident de vélo, mon époux fait face à une rééducation longue et difficile. Après sa sortie d'hôpital, un lit surélevé dans une autre chambre s'imposait ce qui rendait notre situation bien compliquée à cause de ma surdité totale la nuit (je suis implantée bilatérale).

Le babyphone Amplicomms Watch & Care V130

Babyphone AmplicommsV130

J'avais déjà expérimenté l'utilité du babyphone Amplicomms Watch & Care V120 pour la surveillance de mes petites-filles, mais je n'avais pas pensé que cette aide technique est la solution idéale pour une personne sourde pour veiller sur une personne malade ou âgée.

De plus en plus de malentendants et (devenus) sourds se tournent vers des boutiques en ligne pour commander des aides techniques, des accessoires ou des piles pour leurs appareils auditifs.
Audition et Vie a demandé à Emmanuel Saillet, fondatrice de la plateforme www.oditif.fr comment elle est arrivée à son métier d'aujourd'hui au service des malentendants et sourds.

Voici son témoignage.

Emmanuelle Saillet, spécialiste en aides techniques pour déficients auditifs

En 1995, suite à mes études, j'ai intégré en tant que responsable Qualité au sein du centre technique une chaîne de laboratoires d'audioprothèses. J'y étais en contact quotidien avec les malentendants et apprenais auprès de mes collaborateurs leurs besoins auditifs et leur difficulté à se faire entendre.

Photo d'Emmanuelle Saillet - Oditif.fr

Puis en 2005, j'ai fait partie de l'aventure sur Paris au moment de la création d'un site e-commerce au sein duquel j'étais chargée des relations avec les associations de malentendants et d'implantés cochléaires, ainsi que de leur accueil dans notre showroom pour des essais de matériels.

Fille de commerçants, j'apprécie ce contact direct et la recherche de solutions visant à améliorer le quotidien des déficients auditifs qui vivent souvent l'isolement. Les retours d'expérience sont vraiment un enrichissement personnel.

Cependant, j'ai été confrontée à une limite de communication avec la population sourde. J'ai donc entrepris une formation en LSF (langue des signes française) et j'ai découvert ce monde passionnant et addictif.

Alors, ma décision était prise : créer ma propre structure, forte de ces divers apprentissages.

logo oditifEn 2014, j'ai créé mon site e-commerce www.oditif.fr, plateforme web qui propose des solutions adaptées au meilleur prix aux personnes malentendantes ou sourdes.

Je développe aujourd'hui des partenariats pour proposer au plus grand nombre des aides techniques et accessoires, accessibles et de qualité.

Je suis disponible et toujours en recherche de nouveaux produits. N'hésitez pas à me contacter pour me proposer des idées d'articles et de produits non référencés ainsi que vos avis sur du matériel testé par vos soins. Je suis fortement intéressée par vos retours d'expérience afin de m'améliorer.

Vous pouvez également me suivre sur les réseaux sociaux.

A très vite sur www.oditif.fr
Emmanuelle

livre fred debanDevenir sourd à 50 ans - quel choc pour Frédéric Deban

Le jour de ses 50 ans, la star de Sous le soleil est devenu brusquement sourd et son quoti­dien a basculé dans le monde du handicap. Dans son livre publié ce mois de novembre 2016,  il livre un témoignage poignant de son vécu.

La surdité brusque peut arriver à n'importe qui et souvent, comme c'était aussi le cas pour Frédéric Deban, les médecins n'arrivent pas à expliquer les raisons de cette surdité soudaine qui est d'autant plus difficile à vivre qu'elle est accompagnée d'acouphènes.

Du refus à l'accep­ta­tion, il raconte son combat dans le livre Vos Gueules les acou­phènes, je n'entends plus la mer, publié aux éditions Guy Tréda­niel.

L'ouvrage à l'écri­ture simple et directe, est très touchant. Honnête, Frédéric Deban affronte le monde du silence d'abord si effrayant puis tente de l'appré­hen­der. Il donne de précieux conseils pour suppor­ter cette mala­die et se recons­truire grâce aux implants. Comme pour beaucoup de personnes devenues sourdes, revenues à l'audition grâce aux implants auditifs, l'espoir renaît et lui permet de renouer avec des nouveaux projets.

Un témoignage à lire absolument !