Le malentendant dans sa bulle de diffusion de la boucle magnétique

La boucle magnétique, c'est quoi ?

Dans l'article précédent, nous avons abordé la position T, un programme présent (ou absent !) sur la prothèse auditive. Nous rappelons que la position T doit être activée par l'audioprothésiste avant de pouvoir servir au malentendant. 

Un système collectif et peu onéreux

La boucle d'induction magnétique est un système d'aide à l'écoute pour les malentendants porteurs d'un appareil auditif avec position T ou pour les malentendants équipés d'un casque adapté pour capter le son transmis par induction magnétique.

C'est un système collectif peu onéreux et pourtant très peu répandu qui favorise l’intégration sociale et culturelle des personnes atteintes de surdité moyenne à sévère, particulièrement fragilisées et parfois même désocialisées à cause de ce handicap de la communication.

Comment fonctionne la BIM ?

Contrairement à l’appareil auditif qui amplifie le son, la boucle magnétique va transformer l’onde acoustique de la source sonore (orateur, bande son, etc.) en une onde électromagnétique. Celle-ci sera ensuite elle-même transformée en sons que le malentendant peut percevoir grâce à la position T de sa prothèse auditive.

bulles de savonLe système de compose de trois parties

  • la prise de son (bulle de capture) : le micro ou une autre source sonore
  • l'interface audio : l'amplificateur de boucle
  • la diffusion  (bulle de diffusion)

Les avantages pour le malentendant

  • Le signal/bruit (S/B) reste identique, même sur une grande distance. Le son est pur.
  • Les réverbérations sont atténuées ou éliminées.
  • Les bruits ambiants sont réduits ou éliminés.
  • Les efforts de concentration et de suppléance mentale que devrait fournir le malentendant sans boucle magnétique en situation identique sont nettement moins importants.
  • L’intégration sociale, culturelle et parfois professionnelle sont favorisées.

Les exigences

La prise de son

Elle doit être d'excellente qualité pour garantir aux personnes malentendantes un son clair et dynamique.

Un micro de mauvaise qualité va dégrader la qualité du son en introduisant des bruits parasites : souffle, ronfle, distorsion…

Le simple fait d’appuyer sur un bouton pour activer le micro, impose à l’accueillant une contrainte bien plus importante qu’il n'y paraît, réduisant considérablement
l’efficacité du système.

Il est important d’utiliser un micro adapté à chaque utilisation :

  • accueil
  • réunion
  • Conférence/débat

L'interface audio (amplificateur de boucle)

C’est l’élément qui connecte la partie prise de son à la partie diffusion. Sa puissance est déterminée en fonction de la surface à traiter.

L’interface d'un dispositif d'accueil doit compenser l’effet distance entre le micro et l’accueillant et accentuer le rapport signal/bruit.
Ainsi l’accueillant est libéré de toutes contraintes par rapport au micro. Le malentendant perçoit un son clair et dynamique, qui « écrase » les bruits ambiants.

La bulle de savon pour parler de la bulle de diffusionDiffusion

Elle est assurée par un câble électrique qui ceinture la zone d’écoute. Dans certains cas de configuration le câble électrique peut être posé en "8" ou dans un système phasé en épingles.

Les malentendants se placent dans la boucle ainsi formée pour capter le champ magnétique émis directement dans leurs prothèses réglées en position T.

Ergonomie

Pour éviter de stigmatiser le handicap, la boucle doit avoir un fonctionnement totalement transparent.

Les dispositifs qui imposent une action reflètent le handicap (effet miroir). Ainsi, un dispositif d'accueil qui impose au malentendant de se rapprocher à moins de 80 cm du dispositif pour rester dans la "bulle de diffusion" tout en imposant aussi à l'accueillant ne pas quitter de son côté du dispositif "la bulle de capture, ne peut susciter que des sentiments d'insécurité, de frustration et nuire à la bonne communication. Ces actions sont à l'encontre des notions "accessibilité" et "intégration".

Comment installer une boucle d'induction magnétique ?

Lorsqu'il s'agit d'installer une boucle d'induction magnétique, il arrive très souvent que l'installation soit incluse dans le cahier des charges et que c'est une entreprise spécialisée en électricité qui s'en charge alors qu'elle ne dispose pas de l'expérience nécessaire pour le faire d'une part, et ne donnera pas les instructions nécessaires pour une bonne exploitation de l'installation au personnel chargé de l'accueil des malentendants, d'autre part. C'est une grosse erreur qui a conduit à de nombreuses installations totalement inefficaces qui n'ont jamais fonctionné à cause d'erreurs de calculs dans le choix des composants (micros, ampli, type de boucle, câble électrique, etc.). Des facteurs comme la présence de métaux ou d'autres composants pouvant induire une pollution magnétique sont à l'origine d'installation qui ne pourront jamais être utilisées par les malentendants en raison de forts grésillements rendant l'écoute par induction magnétique totalement impossible.

Nous incitons les ERP (Etablissements Recevant du Public) à exiger au préalable des travaux d'installation une étude faite par un bureau d'étude spécialisé afin d'éviter un échec total de l'esprit d'intégration des malentendants de la loi du 11 janvier 2005.

Documents à télécharger

Enregistrer