Diagramme Etudes Rapports Statistiques

Un handicap méconnu, une population vulnérable

Bulletin épidémiologique BEH n° 42-43, décembre 2015

En plus des troubles de l’audition, bon nombre d’entre les plus de 5 millions de Français touchés par le handicap auditif a des pensées suicidaires. Les tentatives de suicide sont plus fréquentes chez les personnes sourdes ou malentendantes que dans le reste de la population française. Dans son Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire (BEH) du 15 décembre 2015 dédié à ce handicap, l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) révèle des statistiques inquiétantes.

Leur vie est loin d’être un long fleuve tranquille. Entre difficultés de communications et violences, les personnes malentendantes et sourdes font face à de nombreuses difficultés. D’après le Baromètre Santé Sourds et Malentendants 2011-12, cela se ressent sur leur santé mentale. En effet, les pensées suicidaires sont 5 fois plus fréquentes que dans la population générale.

Les tentatives de suicide sont également très fréquentes : les répondants en signalent trois fois plus pour les hommes et deux fois plus pour les femmes que chez les personnes ne souffrant pas de troubles de l’audition.

D'après les données statistiques émanant du ministère de la santé, les personnes devenues sourdes ainsi que les personnes âgées représenteraient 88 % de l'ensemble de la population touchée par le handicap auditif.

Document à télécharger