Le puzzle de l'unité

Trouver une association de DSME

Malheureusement, les associations représentant les personnes malentendantes et devenues sourdes ne sont pas suffisamment nombreuses en France au point que leur influence auprès des pouvoirs publics, des collectivités territoriales et locales n'est pas aussi probante que nous pourrions le souhaiter. Comment expliquer que le montant pris en charge par la sécurité sociale pour les appareils auditifs n'ai pas été revalorisé depuis plus de 20 ans ?

Chaque malentendant devrait adhérer à une association, si possible locale, sinon nationale pour soutenir le travail que font leurs bénévoles. Chacun a son importance comme chaque pièce d'un puzzle !

Le Bucodes SurdiFrance

Le Bucodes regroupe plus de 40 associations réparties sur le territoire nationale. Vous pouvez trouver la liste des associations avec leurs coordonnées sur le site de www.surdifrance.org

Carte de France des associations du Bucodes

Les sites web des associations

Consultez aussi les sites web des associations qui sont souvent très riches en informations, et pour certains, en témoignages.

Les associations des personnes implantées cochléaires

Lorsqu'on a le bonheur de revenir à l'audition grâce à une réhabilitation excellente et même étonnante, il est évident que les échanges entre personnes ayant vécu la même aventure font un grand bien. Les expériences de la rééducation de l'écoute varie beaucoup selon l'ancienneté de la surdité ou l'âge du sujet implanté. L'entretien des processeurs, le fonctionnement des accessoires, les précautions nécessaires pour éviter des pannes ou pire, des pertes, sont autant de sujets abordés dans ces associations.

Créer une nouvelle association

S'il n'y a aucune association proche de chez vous, pourquoi pas envisager d'en créer une ? Pour le faire, il faut être un groupe d'au moins trois personnes (un président, un trésorier et un secrétaire). La déclaration d'une association se fait maintenant à partir de son domicile par le moyen de la e-creation.

Si par la suite, vous avez besoin de faire connaître votre nouvelle association, pensez à contacter les CCAS (centres communaux d'action sociale) des communes de proximité, les audioprothésistes et médecins ORL, les orthophonistes, etc. Lorsque vous aurez au moins un an d'existence, contactez le Bucodes pour demander à rejoindre la fédération des associations. C'est ainsi que peu à peu, les intérêts des défcients auditifs seront mieux représentés.

Soutenir le travail associatif par un don

Si vous n'avez pas la possibilité de rejoindre une association déjà existante, que vous ne souhaitez/pouvez pas créer une association vous-même, vous pouvez soutenir le travail associatif en vous abonnant par exemple à la revue 6 millions de malentendants ce qui vous permettra de suivre les actualités des associations et les avancées en matière d'appareils de correction auditive et d'aides techniques, de lire des témoignages d'autres malentendants, d'avoir le sentiment de ne pas être seul dans votre situation parfois bien difficile à vivre.

Puis, pourquoi pas faire un don pour participer activement à ce travail fait dans l'intérêt de nous tous ?

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer