Le parcours des soins

Quel parcours de soin pour les malentendants ?

Parler à son médecin généraliste

Comme cela a été mentionné dans la rubrique traitant de la vie de famille, ce sont souvent les proches qui se doutent en premier de probables baisses de l'audition. S'en suit alors une période de doutes et de déni tout à fait normale. La meilleure solution est d'en parler à son médecin généraliste qui prescrira une consultation ORL après avoir probablement vérifié avec son otoscope s'il n'y a pas un bouchon de cérumen qui pourrait être à l'origine des baisses d'audition.

Le médecin généraliste peut aussi détecter un éventuel risque de conséquences secondaires, notamment des insomnies ou du stress induits par des craintes du handicap.

Examen à l'otoscopeLa consultation du médecin ORL

Le spécialiste ORL (oto-rhino-laryngologiste) n'est que rarement consulté avant d'être confronté à un trouble de l'audition. Pourtant, un contrôle tous les 5 ans serait vivement conseillé même aux bien portants du fait que certaines pathologies du système auditif s'installent insidieusement, sans que l'individu s'en aperçoive. C'est justement le cas des baisses de l'audition qui touchent d'abord les fréquences aiguës avant de toucher les fréquences moyennes, importantes pour la compréhension de la voix humaine.

La richesse du son se réduit peu à peu, sans que l'individu ne s'en aperçoit parce que le cerveau a de grandes capacités d'adaptation pour suppléer aux baisses auditives dans les aiguës. Cette suppléance mentale se met progressivement en place jusqu'à un certain seuil où les pertes auditives deviennent vraiment trop importantes.

Le médecin ORL pratiquera donc un audiogramme et une audiométrie vocale qui permet de tester la compréhension du langage et la capacité de discrimination. D'autres examens peuvent être faits pour déterminer les causes des troubles de l'audition. Si nécessaire, l'ORL orientera alors le malentendant vers un audioprothésiste et éventuellement vers un orthophoniste.

L'audioprothésiste

Si le médecin ORL juge nécessaire de procéder à l'appareillage, il est essentiel de ne pas perdre du temps. Plus on hésite à aller de l'avant, moins on trouve le courage pour franchir le pas. Il est pourtant essentiel d'être motivé pour réussir la rééducation de l'écoute. Nous n'approfondirons pas dans cette rubrique le rôle de l'audioprothésiste, mais soulignons que la relation de confiance entre ce professionnel et le malentendant est vraiment importante. Le malentendant peut passer par des phases de découragement, mais son audioprothésiste peut alors devenir un allié particuliièrement important pour retrouver la motivation après chaque séance de réglages pour affiner l'expérience d'écoute. Le malentendant doit se sentir libre de tout lui dire ce qui sous-entend que l'audioprothésiste doit être suffisamment disponible pour être à l'écoute de son patient.

L'orthophoniste

L'orthophoniste fait travailler le malentendant de différentes manières pour d'une part faire travailler sa mémoire et d'autre part sa lecture labiale, ce qui se fait à l'aide d'exercices d'écoute de mots, phrases, syllables, consonnes et voyelles, etc.

Ces séances se révèlent souvent fatigantes du fait qu'il faut une concentration importante pendant toute la séance d'une durée variable de 30 minutes à 45 minutes.

Le médecin généraliste peut tout à fait prescrire ces séances d'orthophonie.

acupunctureLa consultation d'un psychologue

Il ne faut jamais avoir honte de consulter un psychologue pour se faire aider un peu à mieux accepter ce handicap qui nous tombe dessus et nous rend parfois bien vulnérable. De plus en plus de Mutuelles remboursent maintenant au moins partiellement quelques séances. Dans certains centres hospitalisers ou certaines régions, il existent des structures spécifiques pour l'accueil des personnes sourdes et malentendantes avec, entre autres, des consultations de psychologues et d'orthophonistes.

Les médecines alternatives

Les malentendants souffrants d'acouphènes sont souvent tenté d'essayer toute une gamme de thérapies, mais cela peut aussi se révéler efficace pour des personnes souffrant d'insomnies et/ou de mal-être psychologique. L'acupuncture, l'hypnose, la sophrologie ou encore la réflexologie plantaire sont des soins peu ou pas du tout remboursés mais pourquoi pas les essayer pour mettre le maximum de chances de son côté pour se sentir mieux. Cela ne guérira pas les troubles de l'audition mais l'individu se sent mieux grâce à la relaxation.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer