Intégration professionnelle et évolution de carrière

Lorsque le salarié malentendant peut bénéficier d'un poste adapté (poste offert dans la cadre de l'obligation d'emploi de personnes handicapées), il est certainement plus facile de parvenir à une intégration professionnelle satisfaisante. Cependant, ce n'est pas non plus une garantie que jamais on ne sera confronté à des difficultés d'ordre relationnelles où un ou plusieurs collègues font obstacle à la bonne intégration du salarié handicapé.

integration professionnelle 

Partager sur le handicap, sans se plaindre

Le handicap auditif étant invisible, il est certainement important de communiquer sur ses difficultés de compréhension, notamment lorsqu'un collègue parle à une distance trop importante ou carrément dans le dos du malentendant. Il est important d'adopter un ton positif, un mode de communication constructif et surtout pas plaintif. Beaucoup de mauvais comportements relèvent de la simple ignorance du handicap et d'un manque d'attention mais que rarement d'une volonté d'exclure un collègue handicapé.

Dans une entreprise de taille moyenne ou de grande taille, il y a peut-être un service spécifique chargé des salariés handicapés qui peut favoriser l'intégration professionnelle grâce à une information collective sur l'accueil des personnes handicapées. Si c'est fait dans un cadre de formation continue ou dans un cadre d'approfondissement des relations entre collègues, une session de sensibilisation aux personnes handicapées peut être très bien accueillie et conduire à une meilleure compréhension les uns des autres.

Connaître sa valeur, prendre confiance en soi-même

Tout au long de la vie professionnelle, il est important de progresser ce qui suppose aussi une volonté d'évoluer vers des responsabilités au sein de l'entreprise. Souvent les personnes déficientes auditives manquent d'assurance et de confiance en elles-mêmes. Depuis quelques années, il est reconnu qu'un coach professionnel peut aider à être mieux dans sa peau, à se défaire de sentiments négatifs qui n'ont pas lieu d'être, à se considérer de manière plus objective pour favoriser l'éclosion d'une assurance nouvelle en ses compétences et ses capacités d'adaptation.

L'aménagement du poste de travail

Lorsque la surdité survient progressivement, c'est au malentendant de demander l'aménagement de son poste. Pour cela, il faut déjà faire la démarche pour obtenir la reconnaissance du statut de travailleur handicapé (RQTH). La médecine de travail peut appuyer une demande d'aménagement de poste, c'est donc toujours intéressant d'entamer la démarche par le biais de son médecin de travail. On entend par aménagement de poste toute aide technique ou toute disposition (aménagement d'un bureau plus calme, accord de l'employeur que certaines tâches ne sont plus à faire par le salarié malentendant, etc.). Le dialogue est le principal moteur pour arriver à une situation satisfaisante pour le salarié malentendant et pour son employeur.

L'objectif principal de l'aménagement du poste est bien entendu le maintien dans l'emploi, même si parfois celui-ci peut subir des changements du cahiers des charges acceptés par les deux parties. Mais cela évitera au salarié handicapé un licenciement pour inaptitude suivi d'une période de chômage.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer